EMC, RF, high frequency test equipment supplier dedicated to measurement

Qu’est-ce que le monitoring ?

22/11/2017

Dans l’optique de toujours faire fonctionner ses services et de garantir une disponibilité constante à ses clients, il convient d’utiliser des outils adaptés afin de surveiller et maintenir en marche son activité. C’est ici qu’interviennent les logiciels de monitoring.

Logiciel de monitoring : qu’est-ce que c’est au juste ?

Le monitoring est l’action de superviser (d’où son autre appellation : la supervision) et de garder un œil sur l’activité d’un appareil informatique quelconque. Cette action de surveiller différents paramètres sur une période de temps donnée permet d’obtenir différentes informations sur l’état de la machine et d’ainsi utiliser au mieux ses ressources pour ensuite établir des graphes et des statistiques qui auront plusieurs utilités.

Le logiciel de monitoring permet donc de recueillir des informations, de les traiter puis de les afficher pour que la personne en charge de la supervision soit capable d’entreprendre les actions adéquates en fonction de la situation (redémarrer le système, lancer une opération de maintenance, ouvrir le port de communication nécessaire au fonctionnement d’une application, ... etc).

Certains logiciels proposent même de résoudre automatiquement le problème si ce dernier ne nécessite pas d’intervention humaine. Le rôle de cet outil est d’aider à garder un service opérationnel et de prévenir d’éventuelles pannes (hardware ou software) pouvant paralyser l’activité ciblée.

Il existe de nombreux programmes de monitoring, chacun ayant ses spécificités et étant lié à un domaine précis.


Pour quel type de surveillance ?

Le monitoring peut s’appliquer à différents domaines et dans de multiples situations en fonction de l’objectif recherché. Il est ainsi possible de rassembler des informations sur une machine en particulier, sur un réseau tout entier ou encore sur une des applications et des programmes en particuliers.

Chaque aspect de la supervision possède des paramètres uniques qui retourneront donc des résultats bien précis. Il est ainsi possible de configurer son logiciel de monitoring de sorte à afficher uniquement les informations nécessaires au bon fonctionnement de tel ou tel service au sein d’une entreprise.

À titre d’exemple, il est possible d’obtenir des informations sur la quantité de mémoire utilisée par une application, sur la température des composants d’une machine ou encore de sa charge (nombre d’utilisateurs connectés), sur le débit ou la latence d’un réseau, la redondance d’une architecture système ou réseau et bien d’autres encore.


Quand faut-il avoir recours au monitoring ?

Les champs d’application du monitoring et de la surveillance sont vastes et diversifiés. Il devient alors possible de mettre en place, en amont, des stratégies efficaces qui amélioreront significativement la productivité et réduiront les cas de pannes.

Cela en fait donc un atout considérable pour n’importe quelle activité, et ce, peu importe le domaine considéré. Pouvoir superviser l’ensemble des processus mis en jeu au sein d’une compagnie et être en mesure de prévoir sur le court, le moyen et le long terme sont des atouts considérables au sein d’un marché du travail où la concurrence se fait rude.

En conclusion, le monitoring se présente comme un outil indispensable pour qui cherche à optimiser ses tâches, booster sa productivité et prévenir des pannes afin de rester aussi compétitif que possible. Pour en savoir plus sur les programmes de supervisions, n’hésitez pas à nous contacter.